La low... quoi? La low-tech
Ce que vous avez toujours voulu savoir sans jamais oser le demander

Définition de low-tech

Le low-tech c’est l’entre deux entre le no-tech (pas de technologie du tout) et le high-tech (technologie de pointe).
Dis autrement c’est l’idée d’avoir un peu de technologie: le feu pour cuire mes aliments je trouve quand même que c’est une belle invention. Et vous? J’imagine difficilement ma vie au quotidien sans technologie.
La technologie dite “low-tech” est réfléchit en fonction de son accessibilité pour tous, de son utilité et de durabilité.

La question des besoins

La période que nous traversons vient nous rappeler l’ordre des priorité de nos besoins: manger, boire, se chauffer, se rafraichir.

En réponse à ces questions des gens du monde entiers on développé des technologies dites low-tech pour y répondre. Des associations comme le low-tech lab ont passées plusieurs années sur un bateau à parcourir le monde pour lister et tester ces low-tech permettant d’améliorer le quotidien par des technologies durable, accessible et utile.

Rendre disponible ces technologies passe par la documentation, ce qui favorise la reproductibilité de la création.

Des exemples de technologie low-tech

Pour découvrir ces exemples vous suffit de cliquer ci-dessous:

Pour accéder à l’ensemble des tutos c’est par ici

Une mise en place territoriale

Le low-tech lab c’est toute une communauté d’ingénieurs et d’ingénieux qui sont déjà en train d’expérimenter les solutions low-tech au service de la sobriété territoriale
Ce projet d’expérimentation, soutenu par l’ADEME, la Région Bretagne et Concarneau Cornouaille Agglomération, vise à accompagner 20 organisations publiques et privées du territoire (entreprises, associations, collectivités, …) dans leur transition low-tech pour favoriser la sobriété et la résilience du territoire. L’objectif est d’expérimenter de nouveaux fonctionnements d’organisations et de développement des low-tech à l’échelle d’un territoire. L’accompagnement est réalisé par l’association Low-tech Lab et un bureau d’étude spécialisé dans la coopération et l’intelligence collective et va permettre de mettre en application les apprentissages des Enquêtes du Low-tech Lab.

Christine Dornier | facilitatrice | Tiers-lieu “le 97” | Besançon

Apprendre à faucher au Ravelin